Etudes d’anthropologie physique – paléopathologie

Description
L’étude médicale et bio-anthropologique des restes humains anciens permet de reconstituer l’état de santé des populations du passé, mais aussi l’évolution des processus pathologiques (agents infectieux, polluants, carcinogènes, etc.). L’analyse se déroule de façon systématique : NMI (nombre minimum d’individu), espèce (humain ou animal), sexe, âge au décès, cause de mort, pathologie associée, marqueur d’activité. Sont ainsi étudiés par notre équipe : sépultures collectives et isolées, momies, reliques, artefacts comportant des restes humains (poils, cheveux, ossements, etc.).